PrimesÉnergies.fr et le Compte CO2 s’associent pour vous faire bénéficier d’une Prime CO2 ! Inscrivez-vous et estimez gratuitement le montant de cette prime. Et avec le code promo PECOP21, gagnez tout de suite 200 kgCO2 !

CAP2ER, un diagnostic pour l’élevage de ruminants

CAP2ER signifie Calcul Automatisé des Performances Environnementales en Elevage de Ruminants. Il est un outil qui permet, dans un premier temps, de sensibiliser les agriculteurs à l’impact climatique, et de façon plus générale, à l’impact environnemental de leur exploitation. Le diagnostic permet de positionner l’exploitation par rapport aux autres exploitations françaises. En effet, les résultats sont comparés avec les moyennes nationales. CAP2ER identifie également des leviers d’actions qui permettent aux agriculteurs d’augmenter leur performance environnementale et économique.

Les diagnostics CAP2ER sont notamment réalisés dans le cadre du programme Carbone Dairy. Ainsi, 3 348 élevages français ont réalisé un diagnostic CAP2ER.

Introduction au diagnostic CAP2ER

L’outil CAP2ER permet de calculer les émissions de gaz à effet de serre au sein d’un élevage de ruminants. Il prend en compte à la fois les élevages de bovins pour le lait, mais aussi les élevages de bovins pour la viande. Le diagnostic permet également d’évaluer le stockage du carbone réalisé sur l’exploitation, notamment grâce à la présence des haies et à la gestion des prairies. Enfin, le logiciel donne des pistes d’actions pour améliorer les résultats.

L’objectif de l’outil est, dans un premier temps, de sensibiliser les agriculteurs aux enjeux climatiques et environnementaux. L’exploitant peut alors comparer ces résultats avec ceux des autres exploitations du même type. Puis, CAP2ER propose des leviers d’actions qui peuvent permettre de réduire les émissions de gaz à effet de serre de l’exploitation. Les leviers d’actions envisagés doivent permettre d’améliorer la performance environnementale de l’exploitation tout en améliorant sa performance économique. L’objectif des leviers d’action est de produire autant, voire plus, tout en réduisant l’impact de l’exploitation sur l’environnement. Retrouvez le témoignage de l’un des nombreux agriculteurs a avoir réalisé un diagnostic CAP2ER sur son exploitation.

Méthode de calcul

Les gaz à effet de serre identifiés sont le dioxyde de carbone (CO2), le méthane (CH4) et le protoxyde d’azote (N2O). Une molécule de CH4 a un pouvoir de réchauffement 28 fois supérieur à une molécule de CO2. Une molécule de N2O à quand a elle un pouvoir 265 fois plus réchauffant que le CO2. Plusieurs postes sont pris en compte dans le calcul des émissions de gaz à effet de serre.

Le méthane est produit en partie par les bactéries du système digestif des ruminants via la fermentation entérique. Les émissions de méthane dépendent notamment de la quantité d’aliments concentrés dans la ration alimentaire des animaux. Les aliments concentrés représentent une source alimentaire riche en énergie ou en protéine. Il s’agit par exemple des céréales et du maïs.

La gestion des effluents est également prise en compte car elle est source d’émissions de méthane et de protoxyde d’azote. Ces émissions dépendent notamment du type de logement des animaux, de la durée de pâturage, de l’alimentation des animaux et du mode de stockage des déjections.

La fertilisation azotée des cultures joue un rôle sur les émissions de protoxyde d’azote.

L’outil intègre également la consommation d’énergie des bâtiments et des tracteurs. La consommation de carburant, et donc d’énergie fossile, est responsable d’émissions de gaz à effet de serre.

Enfin, la quantité de carbone stockée est évaluée selon la surface en prairies permanentes de l’exploitation, l’âge des prairies temporaires et la longueur des haies. Le stockage carbone permet de compenser une partie des émissions de gaz à effet de serre du secteur agricole.

CAP2ER est un outil qui estime la contribution des activités agricoles au changement climatique, mais pas seulement. L’outil intègre également d’autres critères tels que l’eutrophisation de l’eau, la contribution de l’exploitation au maintien de la biodiversité ou encore la performance nourricière de l’exploitation (le nombre de personne qu’elle parvient à nourrir avec sa production). Ainsi, CAP2ER permet d’avoir une vision globale de l’impact de son exploitation sur l’environnement.

Résultats

Les résultats du diagnostics sont présentés sous formes de graphiques. Les résultats sont comparés avec les données moyennes à l’échelle nationale.

Un élevage bovin émet en moyenne 1kg de CO2 équivalent par litre de lait produit. Ces émissions ont pour principale origine la fermentation entérique des ruminants. En effet, ce poste représente plus de la moitié des émissions de gaz à effet de serre d’un élevage bovin. Ensuite, la seconde source d’émission est la gestion des effluents suivis par la fertilisation des cultures et le transport lié à l’achat des aliments.

 

CAP2ER
Exemple de résultats fournis par le diagnostic CAP2ER

Comment réaliser un diagnostic CAP2ER ?

L’outil propose deux niveaux. Le niveau 1, rapide, qui permet d’avoir un premier aperçu des performances environnementales de son exploitation. C’est avant tout un outil de sensibilisation. Le niveau 2 quant à lui est plus complet, il s’agit plutôt d’un outil d’aide à la décision. Il est également plus long à réaliser. Il faut compter environ 30 minutes pour réaliser un diagnostic CAP2ER de niveau 1 contre 1/2 journée pour réaliser le niveau 2.

Une version gratuite de l’outil est disponible en ligne. Pour accéder au diagnostic de niveau 1 et 2, il faut avoir suivi une formation (d’une journée pour le niveau 1 et de 2 journées pour le niveau 2). La licence d’utilisation s’élève 1 000 € HT pour un organisme. La licence pour un utilisateur s’élève à 20€ HT pour un diagnostic de niveau1 et à 35 € HT pour la réalisation d’un diagnostic de niveau 2.