PrimesÉnergies.fr et le Compte CO2 s’associent pour vous faire bénéficier d’une Prime CO2 ! Inscrivez-vous et estimez gratuitement le montant de cette prime. Et avec le code promo PECOP21, gagnez tout de suite 200 kgCO2 !

IndicIADes : l’outil du développement durable


L’IndicIADes est un outil de diagnostic créé par l’Institut de l’Agriculture Durable (IAD). Cet outil repose sur les trois piliers du développement durable : l’économie, le social et l’environnement. Il mesure la durabilité des pratiques agricoles. Utilisé à l’aide d’une plateforme en ligne, il est accessible à tous les exploitants agricoles.

Il concerne les 28 indicateurs suivants répartis en 7 thèmes : viabilité économique, viabilité sociale, efficience de l’utilisation des intrants, gaz à effet de serre, qualité du sol, biodiversité, et qualité de l’eau.

Les résultats du diagnostic sont représentés à l’aide d’un graphique de type « radar » aux agriculteurs à l’échelle d’une année.

Graphique radar du diagnostic Indiciades
Graphique radar du diagnostic Indiciades Source : indiciades.fr

Ce diagnostic permet de mesurer également la progression dans le temps de l’exploitation par rapport aux trois piliers du développement durable. La courbe bleue représente la moyenne des agriculteurs du même type d’exploitation que celle de l’agriculteur en question. La ligne rouge correspond au résultat du diagnostic de l’agriculteur en question.

La plateforme IndicIADes

L’outil de diagnostic IndicIADes a pour objectif d’être accessible à tous types d’exploitants agricoles afin que ceux-ci puissent mesurer la durabilité de leur ferme. Les agriculteurs doivent se diriger vers le site officiel de l’outil de diagnostic afin d’y créer un compte et de s’y connecter. Les exploitants saisissent les données spécifiques de leur exploitation suivant les indicateurs de l’outil. Les résultats de l’exploitant peuvent être comparés avec ceux d’agriculteurs ayant des pratiques agricoles similaires. Cela permet à l’exploitant de se situer par rapport à la moyenne. Pour ce faire, une base statistique diffuse les résultats de façon anonyme des agriculteurs ayant préalablement donné leur accord.

Pour faire son diagnostic, l’agriculteur doit dans un premier temps renseigner son nom, prénom, son lieu d’exploitation et le groupement d’agriculteurs auquel il appartient si tel est le cas. Ensuite, l’agriculteur a accès à un questionnaire concernant son exploitation et ses activités agricoles. Une fois les informations renseignées, le graphique radar sera envoyé à l’agriculteur.

Le temps de réalisation du diagnostic est en moyenne de 3 à 4 heures la première année. Il ne dure plus qu’environ 1 à 2 heures la seconde année. A la fin du diagnostic, il n’y a pas de leviers d’action proposés, mais ceux-ci sont abordés au cours d’échanges entre agriculteurs.

L’outil de diagnostic coûte 30€/an a l’agriculteur.

Les 7 thèmes abordés par IndicIADes

Le diagnostic vise 7 thèmes regroupant les différents aspects du développement durable en agriculture.

Le premier thème concerne la viabilité économique de l’exploitation agricole. Il cible les Excédents Bruts d’Exploitation (EBE) qui est la ressource dégagée au cours d’un cycle d’exploitation. Ajouté aux EBE, le thème prend également en compte les coûts de production de l’exploitation, qui est la somme des dépenses réalisées pour la production de l’exploitant.

Le deuxième thème est la viabilité sociale de l’exploitation. La charge de travail y est demandée et regroupe les informations suivantes : le nombre d’heures travaillées par jour, le nombre de jours travaillés par semaine, etc, ainsi que le nombre de travailleurs présent sur l’exploitation. De plus, un indicateur appelé « Indice de satisfaction » questionne l’exploitant à propos de son ressenti et des améliorations possibles à apporter à son exploitation.

Le troisième thème concerne l’efficience des intrants. Dans ce thème, l’indice de fréquence des traitements (herbicides, fongicides, insecticides) apportés aux cultures sur l’exploitation est demandé. Un deuxième indicateur est le bilan azote et regroupe différentes informations telles que : les fumures N, P, K apportées par cultures et par hectare concerné, le rendement des cultures, les importations de compost, etc. Ensuite, l’outil contient un bilan énergétique pour les exploitations d’élevage et/ou de grandes cultures. Ainsi, les données concernant les ventes (de cultures, de pailles et de produits animaux) ainsi que les achats d’engrais, de semences, de fertilisants organiques, et l’achat et la vente d’énergie doivent être renseignées. Un autre indicateur concerne la consommation d’eau de l’exploitation consommée soit par les animaux, soit par l’irrigation des cultures. Enfin, un dernier indicateur de ce troisième thème vise l’indépendance énergétique à l’aide d’énergies renouvelables.

Le quatrième thème cible la qualité du sol. Le premier indicateur est le rendement par surface agricole utile (SAU) et regroupe les informations suivantes : les productions vendues en tonnes, la paille vendue ou cédée en tonnes, la surface SAU en cultures utilisée. Un second indicateur vise le taux de matières organiques du sol à l’aide d’analyses de sols si elles sont connues, ou d’anciennes analysés avec la date associée.

Le cinquième thème concerne les émissions de gaz à effet de serre. Ce bilan de gaz à effet de serre (GES) ne tient pas compte du stockage carbone. Les émissions sont calculées à partir de l’énergie fossile consommée sur l’exploitation, des fourrages et autres produits achetés, de la nature et de la quantité des élevages et des cultures ainsi qu’à partir de la quantité de fertilisants utilisés.

Le sixième thème concerne la qualité de l’eau et les teneurs en nitrates présentes dans les eaux utilisées par l’agriculteur ou à proximité de l’exploitation.

Enfin, le septième et dernier thème est relatif à la biodiversité. Celui-ci requiert les informations concernant : la surface de haies présentes sur l’exploitation, la surface agricole utile (SAU), la surface en agroforesterie, la surface en tourbières, etc.

Cet outil de diagnostic permet aux agriculteurs de déterminer la durabilité d’une exploitation agricole. IndicIADes s’inscrit dans les différents outils de diagnostic français et européens qui existent afin d’accompagner les exploitants dans le développement de leur exploitation.