PrimesÉnergies.fr et le Compte CO2 s’associent pour vous faire bénéficier d’une Prime CO2 ! Inscrivez-vous et estimez gratuitement le montant de cette prime. Et avec le code promo PECOP21, gagnez tout de suite 200 kgCO2 !

SIMEOS-AMG : connaître l’évolution du taux de matière organique de son sol

SIMEOS-AMG

La prise en compte de la teneur en matière organique du sol est importante car elle détermine en partie la fertilité du sol. Elle joue un rôle sur la structure du sol, sa réserve en éléments nutritifs pour les végétaux et sur l’activité biologique du sol.

Objectif de l’outil SIMEOS-AMG

SIMEOS-AMG est un outil développé par Agro-Transfert Ressources et Territoire en 2012. Tout d’abord, il permet de suivre l’évolution de la teneur en matière organique de son sol sur l’épaisseur de la couche de sol travaillée. Par exemple, la profondeur du labour s’étend jusqu’à 20 à 30cm, la profondeur d’un travail du sol superficiel s’étend jusqu’à 10 à 15 cm et un semis direct ne travail que les 5 premiers centimètres. L’outil permet ensuite de connaître la quantité totale de carbone stockée par le sol au cours du temps. Enfin, il permet de simuler l’évolution de la teneur en matière organique et du stock de carbone selon différents scénarios que l’on définit au préalable.

Méthodologie

Le diagnostic s’effectue grâce à la méthode AMG (Andriulo, Mary, Guérif) qui a été développée par l’INRA à partir de 1999. L’objectif de ce modèle est de prévoir, à long terme, l’évolution du stock de carbone du sol en fonction du type de sol, du contexte climatique et du système de culture mis en place.

Le stockage de carbone s’effectue après plusieurs étapes (Figure 1) qui sont prises en compte par le modèle AMG. Tout d’abord, le carbone frais est humifié, c’est à dire que la matière organique est transformée en humus (processus d’humification). Puis, ce carbone humifié est minéralisé. La quantité de carbone minéralisé correspond au stock de carbone du sol. Dans le modèle AMG, l’humification dépend de la nature des apports en carbone frais (résidus de cultures, fertilisation organique). La minéralisation quant à elle dépend à la fois du type de sol, du travail du sol (profondeur de labour par exemple) et des conditions climatiques (humidité, température, etc).

SIMEOS-AMG
Figure 1 Schéma simplifié des paramètres pris en compte par la méthode AMG. D’après Bouthier A. et al., 2014. Adaptation et mise en œuvre du modèle de calcul de bilan humique à long terme AMG dans une large gamme de systèmes de grandes cultures et de polyculture-élevage

Résultats d’application

L’outil permet ainsi de voir l’évolution à long terme du stock de carbone dans le sol sur sa parcelle (Figure 2) et de comparer cette évolution selon différents scénarios (Figure 3). Les résultats sont donnés à l’échelle de la parcelle et l’outil n’est actuellement pas adapté pour les prairies.

Figure 2 Exemple de résultat donné par l’outil. SIMEOS-AMG, Guide utilisateur, version 2011.
Figure 3 Exemple de résultat donné par l’outil. SIMEOS-AMG, Guide utilisateur, version 2011.

Mise en oeuvre

Cet outil est plutôt simple d’utilisation, il faut compter une heure pour la réalisation du premier diagnostic. Celui-ci peut ensuite être dupliqué pour faciliter la réalisation d’autres diagnostics. Le diagnostic SIMEOS-AMG est accessible en ligne et avec une licence d’utilisation. Une version de démonstration est néanmoins disponible gratuitement. L’outil est utilisé par les agriculteurs, les conseillers agricoles, les étudiants … Une analyse du sol est préalablement nécessaire à la réalisation du diagnostic afin de déterminer la quantité de carbone organique présent initialement.

Le stockage du carbone est également pris en compte par l’outil CAP2ER qui s’intéresse, lui, aux ateliers bovins. Le stockage du carbone est alors calculé à une autre échelle car l’outil prend en compte les haies présentes sur l’exploitations et la gestion des prairies pour ce calcul.