Réglementation et normes françaises

L’agriculture est un secteur économique français important. En effet, le territoire français rassemblait 16% des terres agricoles de l’Union Européenne en 2010. Pour la culture de blé, de maïs, la production de vin et l’élevage bovin et avicole, la France est le premier pays en terme de production au sein de l’Union Européenne.

La France possède une forte réglementation en terme d’environnement. De plus, elle a créé de nombreuses instances spécialisées autour de la préservation de l’environnement, telles que l’Agence de l’Eau, le Conservatoire de l’Espace Littoral et des Rivages Lacustres, l’Agence de l’Environnement et la Maitrise de l’Energie. Ces dispositions sont dirigées dans un but de prévention des risques naturels, de connaissance et de protection des espaces naturels, ainsi que vers la gestion des déchets et la prévention des pollutions.

Parmi ces réglementations environnementales, certaines concernent le secteur de l’agriculture, notamment à propos des déchets agricoles et des normes d’épandages. En effet, l’agriculture peut nuire gravement à l’environnement en polluant les sols et les eaux, en participant à l’épuisement des ressources, et à la destruction des habitats et de la biodiversité. Une bonne gestion agricole est donc essentielle à la protection de l’environnement.

Bande enherbée : une pratique encouragée !

La bande enherbée est une solution écologique permettant de réduire l’impact de l’agriculture sur l’environnement. C’est un outil rendu obligatoire par la Directive Nitrates le long des cours d’eau afin d’éviter les phénomènes d’eutrophisation qui polluent les écosystèmes aquatiques.

La couverture des sols, une mesure réglementaire dans certaines zones

Dans le cadre de la Directive Nitrates, l’ensemble des parcelles situées en zone vulnérable doit être couvert en hiver. Nous allons voir quels sont les aspects réglementaires de cette mesure.

Épandage agricole : quelles règles à respecter pour les exploitants ?

Les épandages de fertilisants agricoles sont très largement utilisés en agriculture afin d’optimiser le rendement des cultures. Néanmoins, les excès de matières fertilisantes utilisées contribuent à la pollution des terres et des cours d’eau présents autour des parcelles. Celles-ci rejettent également des émissions de méthane CH4 et de protoxyde d’azote N2O responsables du changement climatique. Ainsi, […]